•  

     

     

  • "bonnes vacances aux juilletistes"

    Faites de ces vacances un rêve devenu réalité ! Faites en sorte qu’elles deviennent un beau souvenir que vous pourrez garder tout au long de l’année afin de contrer les maux de tête et épisodes de stress qui pourraient survenir le reste du temps. Profite à fond ! Bonnes vacances !

    il était une fois les vacances

    amicalement Denis le loup de nul part

    "bisous du cœur"


    1 commentaire
  • "bonjour les zamis"

    L’Été

     

     

     

    Il brille, le sauvage Été,
    La poitrine pleine de roses.
    Il brûle tout, hommes et choses,
    Dans sa placide cruauté.

    Il met le désir effronté
    Sur les jeunes lèvres décloses ;
    Il brille, le sauvage Été,
    La poitrine pleine de roses.

    Roi superbe, il plane irrité
    Dans des splendeurs d’apothéoses
    Sur les horizons grandioses ;
    Fauve dans la blanche clarté,
    Il brille, le sauvage Été.

     

     

    il était  une fois l'été

    douce été à toutes et tous

    "bisous du loup de nul part"


    votre commentaire
  • "bonne fête des mamans "

    "Une maman" :

     

    Des milliers d'étoiles dans le ciel,

     

    Des milliers d'oiseaux dans les arbres,

     

    Des milliers de fleurs au jardin,

     

    Des milliers d'abeilles sur les fleurs,

     

    Des milliers de poissons dans les mers,

     

    Et seulement, seulement une maman.

     

    il était une fois

    à toutes le maman du monde

    je vous embrasse fort

    "Denis le loup de nul part"


    2 commentaires
  • "doux premier mai aux gens d'ici "

    Le premier Mai c'est pas gai, Je trime, a dit le muguet, Muguet, sois pas chicaneur, Car tu donnes du bonheur.

    il était une fois

    je vous embrasse tous

    "Denis le loup de nul part"


    2 commentaires
  • "le printemps"

    Déjà les beaux jours, – la poussière,
    Un ciel d’azur et de lumière,
    Les murs enflammés, les longs soirs ; –
    Et rien de vert : – à peine encore
    Un reflet rougeâtre décore
    Les grands arbres aux rameaux noirs !

    Ce beau temps me pèse et m’ennuie.
    – Ce n’est qu’après des jours de pluie
    Que doit surgir, en un tableau,
    Le printemps verdissant et rose,
    Comme une nymphe fraîche éclose
    Qui, souriante, sort de l’eau.

    il "tait une fois le printemps

    en ce premier jour de printemps confiné chez nous  par un méchant virus je vous le souhaite quand même des plus doux prenez soins de vous

    "bisous du loup de nul part"


    1 commentaire